Newsletter du 3 juillet 2020

 

Depuis plus de 3 mois, la COVID-19 et ses conséquences ont pris de cours l’ensemble de la profession et son organisation. Il faudra encore un peu de temps avant que nous recouvrions une vie et une activité professionnelle normale.

Les contraintes actuelles nous obligent à réfléchir à d’autres façons d’organiser et de vivre notre profession de soignant. Le Dry Needling, bien avant la mise en place des mesures sanitaires, avait déjà comme priorité, l’hygiène, la désinfection et la prophylaxie des incidents possibles liés aux particularités de la technique. Vous pouvez d’ailleurs trouver sur le site de la SFDN, les Directives internationales de la pratique sécurisée du Dry Needling éditées par l’Association Suisse de Dry Needling (ASD) et traduites en français. Elles démontrent à quel point la préoccupation première de ses fondateurs est la sécurité des patients. Néanmoins, cette rigueur sécuritaire est indissociable d’une évaluation en fin de cycle de formation, gage de la qualité de l’enseignement reçu. Cette évaluation officialise le travail fourni pour en arriver à une nouvelle compétence.

Aussi, le comité de la SFDN en accord avec l’ASD a décidé, que les participants aux différentes formations réalisées en France ou à l’étranger auprès d’organismes ayant signé la charte déontologique du CNO, pouvant prouver d’un cursus de 55 heures minimum en Dry Needling seraient autorisés à se présenter à l’examen menant au diplôme de thérapeute du Dry Needling. Pour ceux qui n’auraient pu finir l’intégralité de leur cursus, une mise à niveau d’une durée de 8 heures minimum sera nécessaire avant de pouvoir se présenter devant le jury d’examen.

Depuis 2019, la SFDN (en partenariat avec l’ASD qui a co-organisé les premiers examens en France dès 2016) a développé de nombreuses sessions d’examens qui ont permis de délivrer le diplôme de « praticien en Dry Needling ».

Ce diplôme, reconnu par l’ASD a été décerné à de nombreux kinésithérapeutes français.

 Le dossier de reconnaissance en France est actuellement devant le Conseil d’État qui statuera dans les prochains mois.

 

 

SAVE THE DATE : Prochaine date d’examen : 10 octobre 2020 à Paris

 

  • INFORMÉS, BIEN FORMÉS ET DIPLOMÉS -

ADHÉREZ À LA SFDN

Newsletter du 16 avril 2020

 

Editorial

Cher(e)s adhérent(e)s,

Cher(e)s membres de la SFDN,

Chères lectrices et chers lecteurs,

Nous sommes heureux de vous adresser la première newsletter de la Société Française de Dry-Needling (SFDN).

 

Ce premier trimestre de l’année est le temps de l’appel de la cotisation 2020, mais c’est aussi le moment que nous avons choisi pour vous faire un rappel des actions menées par notre association depuis sa création.

 

Bilan 2019 de la SFDN

La SFDN a organisé en 2019 cinq examens de certification (quatre à Paris et un sur l’Ile de la Réunion) Le taux de réussite a été de 93%. De nombreux confrères et consœurs se sont vus ainsi remettre le précieux sésame.

Les principaux échecs ont eu lieu lors de l’épreuve théorique alors que la partie pratique a été réussie par tous les participants.

Le bureau de l’association s’est réuni trois fois cette année pour traiter de la mise en place de l’examen, le suivi et les démarches concernant la reconnaissance de l’examen.

 

 

 

 

 

 

 

Une première année surtout accès sur la mise en place de l’examen de l’association.

Reconnaissance du diplôme de la SFDN

Le diplôme de la SFDN a été reconnu officiellement par l’association Suisse de Dry Needling (ASD) et permet d’exercer la technique chez nos amis Helvètes. Est-il encore besoin de rappeler que ce sont eux qui ont apporté le Dry Needling en France ? La reconnaissance du diplôme de la SFDN par la Suisse prouve que notre association est prise au sérieux par les pionniers de la technique. Elle est un gage de sérieux et de maturité du Dry Needling, selon l’approche Suisse, en France.

Actions de reconnaissance en France

Par l’intermédiaire de notre avocat, nous avons pris contact une nouvelle fois auprès du Conseil National de l’Ordre des kinésithérapeutes (CNOMK) pour lui demander la RECONNAISSANCE OFFICIELLE ET INCONDITIONNELLE DE NOTRE DIPLOME EN FRANCE et permettre aux détenteurs de ce diplôme d’exercer le Dry Needling dès son obtention.

Plusieurs demandes  officielles ont été menées sans aucune réponse de la part du CNOMK.

Le 19 mars 2020 nous avons donc déposé le dossier (très étayé et argumenté par notre avocat) au Conseil d’État (la plus haute juridiction administrative française). Cette action en justice est essentielle et représente un coût important pour l’association.

 

Appel à cotisations et au don

Notre association est jeune et n’a pas de moyens financiers particuliers. Nous profitons de cet appel à cotisation 2020 pour vous inviter à contribuer financièrement à cette cause qui est également la vôtre, par le moyen d’un DON déductible fiscalement. Cette contribution permettrait d’œuvrer en faveur de l’action menée au Conseil d’Etat car nous sommes persuadés de notre bon droit et restons fermement déterminés et motivés par l’envie de développer une pratique efficace, sûre et reconnue, pour le bien de nos patients.

Cliquez ici pour faire un don: Merci!

Cliquez ici pour payer votre cotisation 2020: Merci!

Projets à venir

La SFDN réfléchit à la mise en place d’une journée de rencontre en France pour présenter des données originales sur une thématique spécifique (sport et dry-needling, problèmes canalaires et dry-needling, etc.). Nous sommes évidemment ouverts aux propositions de nos membres pour définir les sujets qui pourraient les intéresser.

pour le bien de nos patients).

 

Le Bureau de la SFDN

©2020 by Société Française de Dry-Needling.