©2019 by Société Française de Dry-Needling.

Newsletter du 25 mars 2020

Cher(e)s adhérent(E)s, cher(E)s membres de la SFDN, cher(E)s lecteurs(ices)

Ce premier trimestre de l’année est le temps de l’appel de la cotisation 2020,

mais c’est aussi le moment que nous avons choisi pour vous faire un rappel des actions menées par notre association depuis sa creation.

  • Le diplôme de la a été reconnu officiellement par l’association Suisse de (ASD) et permet d’exercer la technique chez nos amis Helvètes. Est-il encore besoin de rappeler que ce sont eux qui ont apportés le en France ? La reconnaissance du diplôme de la SFDN par la Suisse prouve que notre association est prise au sérieux par les pionniers de la technique. Elle est un gage de sérieux et de maturité du, selon l’approche Suisse, en France.

  • Plusieurs sessions d’examens ont été organisées durant l’année 2019 et de nombreux confrères et consœurs se sont vus remettre le précieux sésame.

  • Dans notre pays, l’actualité du reste encore un peu compliquée mais les dossiers avancent.

  • Par l’intermédiaire de notre avocat, nous avons pris contact une nouvelle fois auprès du Conseil National de l’Ordre pour lui demander la reconnaissance officielle et inconditionnelle de notre diplôme en France et permettre aux détenteurs de ce diplôme d’exercer le Dry Needling dès son obtention. Le CNO n’a pas répondu à notre demande. Le 19 mars 2020 nous avons donc déposé le dossier (très étayé et argumenté par notre avocat) au Conseil d'État (la plus haute juridiction administrative française).

  • Cette action en justice est essentielle et a, vous vous en doutez, un coût important. Notre jeune association n’a pas de gros moyen financier et nous profitons de cet appel à cotisation 2020 pour vous demander de nous soutenir dans notre cause qui est également la vôtre, par un don (à la mesure des moyens de chacun). Cette contribution permettrait d’alléger notre propre apport (nous sommes tous des bénévoles et nous allons mettre également la main à la poche car nous sommes persuadés de notre bon droit et restons fermement déterminés et motivés par l’envie de développer une pratique efficace, sûre et reconnue, pour le bien de nos patients).

 

Le Bureau de la SFDN